Pourquoi investir en programme loi Pinel ?

La loi Pinel est une loi permettant une réduction d'impôt lors de l'achat d'un nouveau bien. Pour obtenir cette réduction, le bien doit être loué durant une période d'au moins 6 ans et doit être situé dans une zone éligible à la loi Pinel. L'achat d'un bien en loi Pinel doit être effectué entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2021.

programme loi pinel avantage

Réduire ses impôts grâce à la loi Pinel

Le principe de la loi Pinel est d'investir dans un programme immobilier neuf afin de bénéficier d'une réduction d'impôts. Pour ce faire, à la suite de l'achat du bien, le bien en question doit être mis en location pour une durée allant de 6 ans (minimum) à 12 ans (maximum). Ainsi, l'investisseur pourra bénéficier d'un allègement fiscal. Cet allègement permet à l'investisseur de financer (indirectement) son bien en plus des loyers qu'il precevra.

Le taux de la réduction d'impôts dépend de la durée de location du bien :

  • 21% de réduction d'impôts pour une durée de location de 12 ans;
  • 18% de réduction d'impôts pour une durée de location de 9 ans;
  • 12% de réduction d'impôts pour une durée de location de 6 ans.

En autre, plus la durée de location est élevée, plus le taux de défiscalisation est important.

Mais d'autres conditions sont à remplir : programme loi pinel avantage

Les conditions de location

Le montant du loyer se définit suivant le plafonnement des loyers en Pinel. Ces plafonnements se situent entre 8,93 et 17,17 € du mètre carré suivant la zone géographique d'élligibilité en loi Pinel.

Prix au m² Zone Villes
17,17 €/m² Zone A bis Paris, Nanterre, Antony, Boulogne-Billancourt
12,75 €/m² Zone A Lyon, Lille, Montpellier, Nice, Créteil
10,28 €/m² Zone B1 Toulouse, Bordeaux, Rennes, Nantes, Tours, Saint-Denis de La Réunion
8,93 €/m² Zone B2 et C Bourg-en-Bresse, Laon, Moulins (Allier), Digne-les-Bains

** Chiffres de 2019

De plus, il est important de s'aligner aux plafonnements des loyers en Pinel car louer à un prix déconnecté de la réalité (trop cher ou pas assez) expose l'investisseur à un risque de remise en cause de sa réduction d'impôts.
De plus, les revenus du locataire ne doivent pas dépasser une certaines somme à savoir : par exemple, pour une personne seule louant en banlieu parisienne (Zone A bis), son seuil de revenus ne doit pas dépasser 38 236 €/an (2018).
Vous pourrez connaître le plafond de ressources de vos locataires grâce au tableau suivant :

Composition du foyer locataire Zone A Bis Zone A Zone B1 Zone B2 et C
Personne seule 38 236 € 38 236 € 31 165 € 28 049 €
Couple 57 146 € 57 146 € 41 618 € 37 456 €
Personne seule ou couple + 1 enfant à charge 74 912 € 68 693 € 50 049 € 45 044 €
Personne seule ou couple + 2 enfants à charge 89 439 € 82 282 € 60 420 € 54 379 €
Personne seule ou couple + 3 enfants à charge 106 415 € 97 407 € 71 078 € 63 970 €
Personne seule ou couple + 4 enfants à charge 119 745 € 109 613 € 80 103 € 80 103 €
Personne à charge supplémentaire + 13 341 € + 12 213 € + 8 936 € + 8 041 €

** Chiffres de 2019